Chapître 2-4 : Fièvre

Publié le par Nonge

Je crois que j'ai attrapé froid. J'ai de la fièvre, mais je me sens bien et j'ai bon appétit. Mais je ne fais plus confiance à mon corps maintenant.
Je ne sais pas où se trouve le thermomètre, depuis que j'ai cassé le précédent. Je dois mettre des chiffres sur mon état de santé. Je vais demander à mon père.
Aya est souvent malade. Elle coûte plus chère à soigner que tous ses frères et soeurs réunis. Quand je serai adulte et que je serai plus forte, vous vivrez tous plus facilement. Je prendrais bien soin de vous, comme vous avez pris soin de moi.
Voilà à quoi je pense quand je m'endors.
C'est une chose qu'a dit mon professeur d'histoire.
Voir le bon côté des choses est important, car cela me permet de devenir quelqu'un de plus fort.
Les devoirs du collège sont vite faits, si j'étudie un peu chaque jour. Ce n'est pas trop tard pour commencer maintenant. Allez! Je vais travailler très dur...
D'un autre côté, ma mauvaise santé m'inquiète beaucoup.
"Ne pleure pas, petit bébé". Les temps deviennent durs quand on grandit. Si je surmonte cette crise, les beaux jours viendront nombreux. Des beaux jours avec des aurores lumineuses et apaisantes, accompagnées du chant des oiseaux et du parfum d'une rose blanche...
Je me demande où est le bonheur.
Je me demande ce qu'est le bonheur.
"Aya, es-tu heureuse en ce moment ?"
"Bien sûr que non. Je suis au fond du trou de la tristesse. C'est épuisant. Mentalement et physiquement..."
La vérité, c'est que je suis à deux doigts de devenir folle !
C'est parce que le corbeau qui pleurait est maintenant en train de rire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sakura 29/07/2008 22:58

C'est vraiment sublime... Merci beaucoup à toi de traduire ce journal !